Developpement et Création application mobile

Accueil » création de site internet Marseille, Paris et Lyon » Developpement et Création application mobile

Pourquoi faire appel à L’agence web Focus Interactive pour créer votre site Internet mobile ou votre application

Création application Mobile Android Ipohne Blackberry

Création application mobile Paris, Marseille, Lyon et Nice: Android, Iphone , Windows Phone.

Développement et Création application mobile Marseille, ParisLyon et Nice:

Nous développons des solutions mobiles natives compatibles à Marseille, Paris et Nice IPhone et IOS, Android, Windows Phone et BlackBerry.

Les objectifs : 

  • Augmenter son trafic et sa visibilité.
  • Mieux communiquer avec son audience et sa clientèle.
  • Mieux Vendre.
  • Appliquez des offres spéciales et des promotions.

Developpement et Création d’application mobile « mini application » à Marseille , Paris et Nice

Nous développons également des « mini applications » personnalisées pour atteindre le mieux possible une audience en demande à moindre cout.

Selon une étude du cabinet Gartner publiée jeudi 13 février 2014, les ventes de smartphones ont représenté 53,6% des ventes totales d’appareils mobiles sur l’année 2013. Si le fait de disposer d’un site internet est devenu indispensable pour la communication d’une entreprise, la création site mobile devient de ce fait une nécessité.

L’agence Focus Interactive réalise pour vous la :

  • Création application Iphone Paris, Marseille et Lyon
  • Création application Android Paris, Marseille et Lyon
  • Création application mobile pour BlackBerry
  • Création application mobile Windows Phone
Création application mobile

Création d'application mobile

L’importance des applications mobile

Une analyse récente, menée par Nokia sur l’usage du smartphone en France, montre que les Français utilisent énormément leur téléphone tout au long de la journée, dès leur réveil, dans les transports en commun, et même juste avant de se coucher.
Ils sont 28% à l’utiliser pour naviguer sur Internet et on estime que, d’ici cinq ans, il y aura plus de «mobinautes» que d’internautes. Il serait donc dommage de se priver d’un tel outil de communication!