Comment maîtriser le social selling ?

social selling

Nous sommes de plus en plus connectés, année après année. Et la majorité de nos connexions concernent les différents réseaux sociaux tels que Twitter, Instagram, Facebook… etc. En effet, notre smartphone nous accompagne de partout, l’accessibilité aux réseaux sociaux est donc facilement accessible et rapide. C’est pourquoi, les entreprises et sites e-commerce doivent en prendre conscience et se développer encore plus sur les réseaux sociaux. Car, même si de nouvelles fonctionnalités apparaissent régulièrement sur les réseaux, nous en sommes encore au point de publicité sur le réseau social suivi d’un lien nous amenant sur le site en question. Mais pourquoi pas vendre directement sur les réseaux sociaux ? C’est ce que de nombreux internautes et utilisateurs des réseaux sociaux demandent.

Le social selling : Qu’est-ce que c’est ?

Néanmoins, notez que le social selling n’est pas uniquement des ventes réalisées sur les réseaux sociaux. En effet, le social selling comprend également l’ensemble des interactions d’une marque avec son public cible. Tout ceci, dans le but de générer du chiffre d’affaires évidement.

Pour résumer cette définition, le social selling est composé de plusieurs types d’activités sur les réseaux sociaux, et combinées les unes aux autres, génèrent un nouveau chiffre d’affaires à l’activité de l’entreprise. C’est en fait la rencontre entre le e-commerce et les réseaux sociaux. Cependant, il faut prendre conscience d’une chose dans le social selling qui diffère avec la vente traditionnelle : il n’y a plus seulement le vendeur et l’acheteur lors du processus d’achat. Mais également, les personnes ayant déjà effectué un achat dans l’entreprise concernée, car les avis clients influencent énormément les décisions d’achat. C’est pourquoi il est important d’entretenir sa relation client, et quoi de mieux que les réseaux sociaux pour cela ? Créer une communauté autour d’une marque pour avoir toujours plus de consommateurs.

Social selling : Qu’offre les réseaux sociaux ?

Voici une check List dse différentes fonctionnalités établies par les réseaux sociaux pour développer le social selling face aux milliards d’utilisateurs de ceux-ci :

 

  • Instagram et ses 1 milliard d’internautes connaissent des années plutôt dynamiques. En effet, c’est le réseau social majeur concernant l’acquisition de clients. Par exemple, en 2018, une nouvelle fonctionnalité apparaît nommée Instagram Shopping. C’est-à-dire, qu’en tant que marque, vous avez la possibilité d’offrir à vos clients l’expérience d’acheter via Instagram. Il suffit à l’utilisateur de cliquer sur le produit et il sera rediriger sur votre boutique. Mais il ne quitte pas réellement l’application d’Instagram.

 

  • Notez que Facebook est le réseau social le plus utilisé au monde avec plus de 2,2 milliards d’utilisateurs. Être présent sur Facebook lorsque l’on est une marque est alors devenu indispensable pour notre croissance. La différence entre Instagram et Facebook, c’est que sur Facebook vous pouvez directement acheter un produit sans être redirigé. En effet, il est possible d’importer des produits de son site e-commerce directement dans la page fan de votre marque. De ce fait, les clients peuvent accéder à l’onglet « boutique » et ont ainsi accès à l’ensemble des produits que vous avez ajoutés. De plus, vous pouvez en faire la promotion grâce à des campagnes publicitaires sur Facebook également.

 

  • Snapchat a enfin fini par proposer une fonctionnalité commerciale lui aussi. En effet, via la plateforme Shoppable Snap Ads par exemple, vous pouvez afficher le catalogue de vos produits sur le réseau social. Les utilisateurs peuvent ensuite swiper pour accéder à votre boutique en ligne et ainsi faire leurs achats. C’est un peu comme Instagram où le client potentiel est redigéré sur votre site via un réseau social. Par ailleurs, grâce à Snapchat, vous pouvez également automatiser la création de publicités. Ainsi que de créer des audiences personnalisées comme le fait Facebook en analysant le comportement des consommateurs de votre site web. En fait, Snapchat a réuni les fonctionnalités d’Instagram et de Facebook pour créer SA fonctionnalité.

Comment réussir son social selling ?

Un social selling ne s’établie pas n’importe comment, il y a un certain processus à mettre en place et à suivre :

  • Commencez par définir vos clients cibles (targets) pour chaque réseau social, car l’audience n’est pas la même selon la plateforme utilisée. Posez vous les bonnes questions (l’âge moyen, situation professionnelle, revenus…etc.). Vos utilisateurs cibles dépendent de votre secteur d’activité. Il vous suffit, par la suite, d’analyser leur comportement sur les réseaux sociaux.

 

  • Maximisez l’utilisation de chaque réseau social pour renforcer votre image de marque, promouvoir vos produits, encourager votre communauté à s’engager toujours plus et vendre vos produits directement sur la plateforme.

 

  • Inspirez-vous des succès. C’est-à-dire qu’il faut analyser les stratégies mises en place par les leaders de votre marché ou tout simplement des marques leaders sur les réseaux sociaux afin de s’inspirer efficacement et de grandir rapidement.

 

Pour conclure, il faut à présent considérer les réseaux sociaux comme de véritables moyens de communications, et non seulement comme des intermédiaires. Soyez réellement sociable avec vos internautes, favorisez l’interactions avec eux afin de toujours mieux cibler leurs besoins. Vous avez, maintenant, toutes les cartes en main pour réussir et maîtriser le social selling.

Comment maîtriser le social selling ?
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *